Revêtement

 

Nous vous aidons à ...
Bien choisir votre sol de cuisine
 

Vous hésitez sur le choix de votre sol de cuisine? Carrelage, parquet, vinyle, béton cire, vous êtes indécis. Sachez que plusieurs considérations sont à prendre en compte : considérations esthétiques et fonctionnelles, praticité et entretien, prix et pose.
Les marques l’ont bien compris et se plient en quatre pour vous proposer des revêtements toujours plus créatifs.
Voici nos conseils.

Le carrelage

Dans la cuisine, la facilité de lavage du carrelage en fait le matériau idéal pour couvrir les murs, les plans de travail et bien sûr les sols. Avec sa multitude de coupes différentes et ses couleurs variées, il est une source de décoration.
Mais le roi du carrelage, en ce moment est sans nul doute le grès cérame. Ardoise, bois ou béton ciré et même cuir, il imite à la perfection les matériaux les plus divers. Avec, en prime, une pose simplifiée et un entretien réduit...
Selon l’entreprise Mirage, spécialiste du grès cérame, c’est un matériau compact, résistant et caractérisé par une porosité (et par conséquent d’une valeur d’absorption d’eau) pratiquement nulle. Les plaques en grès cérame se distinguent tout particulièrement par leur composition.
En effet, chaque carreau est à 99% le produit du mélange des matières les plus pures (minéraux, kaolin, feldspaths, argile) tandis que des coloris d’origine naturelle en complètent l’excellent rendu esthétique.

Les avantages
-- Vaste gamme de couleurs, de formats, d’épaisseurs et de finitions
-- Ultra solide : résiste à l’usure, à l’abrasion, au piétinement et même pour certains au gel
-- Résiste également aux taches et à l’eau, ne nécessite aucun traitement
-- Porosité extrêmement faible, donc une grande facilité d’entretien
-- Pose facile, même des grands formats, de par la faible épaisseur des dalles de grès cérame
-- Possibilité de le choisir avec un traitement antidérapant pour les pièces d’eau
Les inconvénients :

-- Contact froid
-- Risque de glissade sur un carrelage mouillé
-- Entretien moins facile lorsque la surface est antidérapante
-- Avec ses aspects variés, le grès cérame séduit tout le monde. Sauf, peut-être, les amateurs de matières «chaudes» et de coloris vifs : contrairement à la faïence ou au grès émaillé, le grès cérame ne peut, pour des raisons de fabrication, être jaune ou rouge intense.

L’entretien
Si certains sols en grès cérame poli brillant sont de porosité quasi nulle, d’autre grès cérame sont très poreux. Il faut absolument les protéger des taches. Car en quelques minutes huile, vin, eau, sauce, soda peuvent être absorbés par le grès et les taches vont devenir impossibles à enlever. N’utilisez pas les produits d’entretien habituels. Ils ont tendance à «graisser» le carrelage, Ajoutez quelques gouttes de produit vaisselle dans l’eau de nettoyage, et cela suffit. N’utilisez pas de produits chimiques, ni acides qui risquent d’abimer le sol. Détachez un sol en grès à l’aide d’une éponge saupoudrée de bicarbonate de soude.

Le parquet

Massifs, contrecollés et sols stratifiés, le parquet bois est un matériau naturel qui vous procurera chaleur et raffinement. Plusieurs choix sont à votre disposition Le parquet massif Comme son nom l’indique, il s’agit de bois à 100%.
Les lames sont taillées dans une seule pièce de bois. Ce sont les parquets des intérieurs d’autrefois dont le charme est irremplaçable.
Très solides, ils durent plusieurs générations et la pose, collée ou clouée selon l’épaisseur doit être réalisée par un spécialiste.
Le parquet contrecollé Le parquet contrecollé est constitué de trois couches.
La couche supérieure est faite d’une essence noble, qui donnera au parquet son aspect. Les deux couches suivantes sont fabriquées avec des dérivés de bois. Côté travaux, l’aspect pratique et économique de la pose flottante la fait souvent préférer aux autres techniques. Mais le parquet contrecollé peut également être collé.

Le stratifié
Contrairement aux deux types de parquet précédents, le parement du stratifié n’est pas en bois. Il est composé d’une imitation bois sur papier, recouverte d’une couche de résine, collée sur un support aggloméré ou medium. L’imitation bois est faite de reproductions de motifs dont la diversité offre aujourd’hui un aspect irrégulier proche de la réalité. La pose du revêtement stratifié se fait toujours flottante, ce qui présente l’avantage d’être facile et rapide.
Selon Quickstep, une référence en la matière, pour un intérieur chaleureux et élégant, rien de tel que la splendeur d’un sol en bois. Son extraordinaire beauté ne lasse jamais et il est le gage d’une vie entière de plaisir. De plus, un sol en bois esthétique constitue la base idéale pour les styles et intérieurs les plus divers.
Les tendances actuelles sont :
- Le bois vieilli. Le fait de réutiliser du bois d’anciens sols, de meubles ou d’arbres tombés est une démarche unique et écologique. Il n’est donc pas étonnant que les sols en bois vieilli restent extrêmement populaires.
- La finition usée. Du style classique au style rustique, en passant par le style vieilli, les finitions de sol confèrent une touche intemporelle à votre maison. Les surfaces brossées, fissurées et à l’aspect raboté soulignent le côté naturel des planches de bois.
Une touche de rouge
Les designers s’éloignent des tendances de couleurs récentes et utilisent désormais de nombreux tons chauds, tels que le brun et le gris foncé, ainsi que des tons pastel vintage et une touche fluo rétro occasionnelle. Même le bois rouge fait son apparition dans de nombreux intérieurs à l’heure actuelle.
Les avantages
-- Rendu authentique, confort et chaleur du bois naturel
-- Excellente résistance à l’usure
-- Longue durée de vie : peut être rénové plusieurs fois selon épaisseur
-- Excellente isolation phonique et thermique (accrue avec l’utilisation d’une sous-couche)
-- Grand choix d’aspects : essences, finitions, largeurs de lames, motifs de pose
Les inconvénients :
-- La pose et la finition peuvent être complexes et nécessiter l’intervention d’un professionnel -- Tarifs des fournitures aléatoires en fonction du cours des essences de bois Sachez cependant que chaque type de parquet possède des avantages et des inconvénients. Ce qui guidera avant tout votre choix sera le support sur lequel vous allez installer votre parquet : lambourdes, chape, sol chauffant, pièce humide, ... à vous d’arbitrer en fonction de vos besoins.
L’entretien
Le parquet a eu, pendant longtemps, la réputation d’être difficile à entretenir mais les immenses progrès réalisés dans la qualité des finitions (et en particulier des vernis) lui assurent désormais une protection efficace contre tous ses ennemis : abrasion, rayures, taches. Il est cependant préférable d’appliquer vernis, huile, cire ou autre solution spécifique pour son entretien (environ tous les 6 mois).

Le béton ciré ou cellulaire

Au sol, au mur, en plan de travail, le béton ciré s’invite partout.
Ce matériau est composé de ciment, d’eau, de sable plus ou moins fin, de pigments et de résines, soit acrylique soit époxy. Facile d’entretien après avoir bénéficié d’un traitement hydrofuge, il offre à la cuisine un total look irrésistible. Pour répondre à l’engouement suscité par le béton ciré, les industriels ont développé de multiples produits à destination des artisans et particuliers. Selon 3dco un spécialiste de ce revêtement, les produits de Weber France permettent la confection de sols coulés décoratifs teintés dans la masse de faible épaisseur, mais demandent l’intervention d’un professionnel et de son équipement adapté. Le coulis auto nivelant est appliqué sur un support sain comme du carrelage (avec préparation spécifique au préalable), une chape ciment ou une dalle béton. Après séchage, en général 48/72h, les vernis de protection viennent parfaire l’aspect souhaité :
mat, satiné ou brillant. De nombreux architectes, enseignes de luxe, collectivités, commerces et particuliers ont tissé autour du béton une relation basée sur l’esthétique, la solidité du matériau et la rapidité de mise en oeuvre.
Les avantages
-- Sol à l’aspect homogène
-- Personnalisable grâce à un large choix de coloris, d’effets et d’incrustations décoratives.
Les inconvénients
-- Apparition de fissures dues aux variations thermiques,
-- Perméabilité aux taches. Bien que très solide, la résistance du béton ciré aux impacts et aux rayures reste inférieure à celle d’un carrelage traditionnel.
L’entretien
-- Il s’entretient comme de la terre cuite ou de la pierre avec un produit détergent non agressif, suivi d’un rinçage à l’eau claire. Surtout, pas d’eau de Javel.

Le vinyle ou PVC

Les ménages actifs d’aujourd’hui ont besoin de revêtements de sol qui sont à la fois durables, attrayants et qui exigent peu d’entretien.
Traditionnellement préféré dans les cuisines et les salles de lavage, le revêtement de sol en vinyle est maintenant offert dans une variété de motifs et de styles. Avec autant de possibilités, c’est un choix parfait pour pratiquement toutes les pièces.
Les sols vinyles ont de nombreuses qualités : confort, facilité de pose, isolation phonique et thermique et le niveau de ces qualités dépend du nombre de couches.
La couche inférieure du vinyle, aussi appelé Dossier, conditionne le confort d’usage. La couche supérieure du vinyle, aussi appelé couche d’usure, détermine la solidité du revêtement.
Plus elle est épaisse, plus elle résiste au passage.
Différents traitements de surface permettent de renforcer sa résistance aux salissures.
Les avantages
-- Prix très abordable
-- Résistant et sain
-- Offre d’infinies possibilités de décoration.
-- Souple, chaleureux et confortable, ils constituent un excellent isolant acoustique et thermique.
-- Se posent facilement et rapidement
-- Antidérapant, anti-moisissures et bactéries
-- Indéformable
Les inconvénients
-- Ne résiste pas aux cendres ou aux braises.
-- Ont tendance à « imprimer » les marques et les traces, notamment celles des semelles et objets en caoutchouc.
L’entretien
- Utilisez simplement un nettoyant sans rinçage qui ne laisse pas de pellicule. La plupart des produits vendus en tant que nettoyants de vinyle font l’affaire. - Utilisez des tampons en feutres sur les pieds de tables et de chaises, et sur d’autres meubles, pour éviter de rayer le plancher.
- Enlevez les taches aussitôt que possible avec un nettoyant à plancher sans rinçage approprié et essuyez l’endroit avec un linge humide pour enlever tout résidu. Si l’on veut avant tout que notre cuisine soit belle et donc que le sol reflète la vénusté du lieux, il faut aussi que la cuisine résiste au temps, aux chocs et éventuelles agressions de la vie quotidienne! Pensez-y lorsque vous ferez votre choix.

 

 

Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2012 JoomlaWorks Ltd.